Breaking News

Nord-Kivu: 30 ans de disparition de Nyamwisi Muvingi Enoch, un culte organisé en sa mémoire à Beni

Du 5 janvier 1993, au 5 janvier 2023 cela fait exactement 30 ans depuis l’assassinat à Butembo de Monsieur Enoch Nyamwisi Muvingi (frère aîné de Mbusa Nyamwisi), Fondateur du parti politique Démocratie Chrétienne Fédéraliste/Nyamwisi (DCF/N), et ancien ministre zaïrois en charge de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts.

Ce jour-là, pendant que les militaires du Maréchal Mobutu pillaient la ville de Butembo, l’ancien ministre Enoch Nyamwisi était venu calmer les pillards en colère, l’un d’eux tourna malheureusement son canon vers lui et tira à bout portant.
Enoch s’affaissa et décéda sur le champ.

À cet effet, en mémoire de l’illustre disparu un culte œcuménique a été organisé en ville de Béni dans l’église CECA 20 Mabakanga, dont ont pris part sa famille biologique et politique.

Naissance études et Parcours

Enoch Nyamwisi Muvingi naît à Mutwanga (Nord-Kivu) en octobre 1948. Il fait des études de sociologie, couplées avec les Sciences Politiques à l’Université de Lubumbashi. Par la suite, il réalisera sa carrière d’assistant au CIEDOP (Centre de recherche de Science politique).

La démocratisation de 1990 fait découvrir au Zaïre un tonitruant jeune politicien du Nord-Kivu, de telle sorte que nombreux refusent de croire qu’il peut provenir de cette province. Il est bouillant et est parmi les tous premiers politiciens zaïrois qui parlent durement contre Mobutu.

On le surnomma « l’enfant terrible de la perestroïka congolaise », « Monsieur le débat », « le jeune tigre de l’opposition »… à cause de ses idées progressistes, de sa pensée, de ses écrits, et des différentes interviews qu’il accordait à la presse.

À noter que, les cérémonies y relatives après le culte se sont déroulées au mausolée du défunt situé au quartier Boikene .

Bertin BYAMUNGU SK

Partager:

Voir aussi

SÉCURITÉ DANS L’EST: LE CHEF DE L’ÉTAT A PRÉSIDÉ LA DEUXIÈME RÉUNION DE LA TASK FORCE DU HAUT COMMANDEMENT MILITAIRE

Ce lundi 09 juillet 2024 , au Palais présidentiel de Mont-ngaliema, le Chef de l’État …