Breaking News

Guerre dans l’Est de la RDC: “La présence de la force de l’EAC sur le sol congolais devient inopportune”

Après les ressentes déclarations de la Présidente du Tanzanie Samiha Suhulu, indiquant que la force régionale de l’EAC se trouvant en RDcongo dans sa partie Est “n’a pas une mission offensive”, l’opinion congolaise qualifie désormais inopportune la présence de cette force régionale sur le sol congolais.

Contre toute attente, cette déclaration de Samiha , Cheffe d’État d’un pays membre de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, laisse l’opinion congolaise à se sentir trahi une fois de plus, selon certains observateurs, par cette organisation qui semble jouer en défaveur des intérêts de la RDC.

En effet, dans des propos recceuillis ce lundi 20 mars par Okactu.com, un acteur social a estimé qu’au stade actuel, il est temps que le Gouvernement Congolais se prononce sur le retrait des forces de l’EAC sur son sol.

« L’objectif est déjà clair. la présidente de la Tanzanie a déclaré que l’option offensive ne fait pas partie de la mission de la force de l’EAC, alors, que Kinshasa se prononce pour le retrait sans délai de cette force de notre pays», a déclaré cet activiste socioculturelle.

Et de poursuivre :
« Comme tout État sérieux, la RDC ne peut pas vivre seule, mais elle doit être à mesure de se choisir des partenaires qui peuvent l’aider dans cette guerre d’agression rwandaise. Tous les pays qui forment cette organisation régionale ne vont rien apporter si ce n’est peut-être poussé le Président Tshisekedi à négocier avec le M23, chose qui est inimaginable pour les congolais actuellement», a-t-il conclu.

Signalons que cette déclaration, vient renforcer la méfiance au sein de la population envers l’EAC qui, depuis l’adhésion de la RDC au sein de cette organisation et le déploiement de sa force sur le sol congolais divise l’opinion jusqu’à ce jour.

Par ailleurs, Kinshasa n’a pas encore réagi et le vœu qui règne au sein de la population n’est d’autre que de mettre un terme avec l’EAC et que le gouvernement s’organise pour faire le chemin avec d’autres forces que celle [de l’EAC] présentement sur son sol.

À noter que, les forces régionales de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) se trouvent depuis près d’une année sur le sol congolais, suite à la guerre qui oppose la RDC dans sa partie Est au rebelles du M23.

La Rédaction

Partager:

Voir aussi

Kasaï : le gouverneur Crispin Mukendi prend officiellement ses fonctions

Une nouvelle page de l’histoire s’est écrite pour la province du Kasaï. L’équipe du nouveau …