Breaking News

Kinshasa: l’opposition saisit Ngobila pour la marche prévue le 13 mai

Les secrétaires généraux des partis politiques, Engagement pour la citoyenneté et développement (ECIDE), Ensemble pour la République, Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD) et Ensemble des volontaires pour le redressement de la RDC (ENVOL) ont officiellement saisi le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila pour l’organisation d’une marche le 13 mai 2023. Il sera question pour ces formations politiques de l’opposition de dénoncer l’insécurité grandissante dans le pays, la vie chère et la misère du peuple congolais et exiger la tenue des élections dans le délai constitutionnel.

« Ladite marche aura comme points de départ, le Rond-point Lemba Super-échangeur de Limete-boulevard Lumumba-avenue Sendwe pour chuter au Palais du peuple d’une part, et Place Sakombi-Avenue Mbenseke-Station Ma Campagne-Triomphale-Palais du peuple, d’autre part », lit-on dans la correspondance adressée jeudi au gouverneur.

À la suite des concertations tenues à Lubumbashi (Haut-Katanga) autour de la situation sociopolitique de la République Démocratique du Congo marquée, entre autres, par l’insécurité dans l’Est et l’attente des élections, Moïse Katumbi, Delly Sesanga, Martin Fayulu et Matata Ponyo s’étaient mis d’accord sur la date du 13 mai prochain en vue de la tenue d’une marche à Kinshasa. Pour ces leaders de l’opposition, cette marche sera la première de la série d’actions qu’ils comptent mettre en œuvre en vue de faire aboutir leurs revendications qu’ils considèrent comme l’expression du souverain primaire.

Avec Actualite.cd

Partager:

Voir aussi

GOMA : Pour prévenir les incendies ravageurs, le maire de la ville interdit tout entreposage des bidons du carburant dans des maisons d’habitations

Le commissaire supérieur principal KAPEND KAMAND Faustin maire de Goma l’a fait savoir à travers …