Breaking News

Nord-Kivu : « 907 terroristes ADF tués en 2 ans de l’état de siège » (FARDC)

Malgré les attaques de rebelles ougandais des forces démocratiques et alliés (ADF), la situation sécuritaire s’améliore à petit feu dans plusieurs localités du territoire de Beni depuis l’instauration en 2021, de régime spécial militaire dit « état de siège » dans la province du Nord-Kivu.

Le porte-parole des opérations militaires Sokola 1 grand Nord qui a fait cette déclaration à la presse samedi 10 juin, justifie ses propos par notamment à la reprise de trafic sur la route Mbau -Kamango, jadis appelée triangle de la mort redevenue est fréquenté ces jours.

Parlant de bilan humain infligés aux terroristes ADF, le capitaine Anthony mwalushay affirme la mort de 907 des combattants de cette rébellion .

« Si nous faisons la sommation des corps que nous avons vus et neutralisés aujourd’hui nous sommes dans 907 corps des combattants vus dans la région de Beni », a expliqué cet officier militaire.

Revenant sur la situation de miliciens locaux, le communicateur de l’armée dans la région a affirmé la réduction de capacité de nuisance de miliciens comme celle de Kyandenga dont le responsable a été arrêté par les services de sécurité.

C’est depuis mai 2021 que le Chef de l’Etat avait décrété l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu pour éradiquer les groupes armés et faciliter le retour de paix . Cette mesure exceptionnelle est toujours jugée inefficace par les acteurs sociaux et politiques qui demandent sa fin.

Politico.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

SÉCURITÉ DANS L’EST: LE CHEF DE L’ÉTAT A PRÉSIDÉ LA DEUXIÈME RÉUNION DE LA TASK FORCE DU HAUT COMMANDEMENT MILITAIRE

Ce lundi 09 juillet 2024 , au Palais présidentiel de Mont-ngaliema, le Chef de l’État …