Breaking News

Nord-Kivu : face au renforcement des éléments de la coalition M23-RDF, les forces de défense et sécurité restent en alerte permanente (Gouvernement)

La province du Nord-Kivu, dans la partie Est de la République Démocratique du Congo fait toujours face à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers. Depuis plus d’une année déjà, les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, occupent certains territoires de cette province avec comme objectif selon le gouvernement, d’attaquer la Ville de Goma, chef-lieu de la province.

Face à cette situation, le gouvernement tient à rassurer que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo restent en alerte pour défendre l’intégrité du territoire national face au renforcement des éléments de la coalition M23-RDF.

« Le VPM, ministre de la Défense nationale et anciens combattants a fait état de la poursuite des opérations militaires ordonnées par le Président de la République dans le cadre de l’état de siège et dans d’autres parties du territoire national. Nos Forces de Défense et de Sécurité restent en alerte permanente contre la coalition M23-RDF qui se renforcent avec des éléments en provenance du Rwanda », rapporte le compte rendu de la 101e réunion du conseil des ministres tenue vendredi 9 juin 2023.

Dans un autre registre, Jean-Pierre Bemba Gombo a informé le conseil de l’activisme de la milice « Mobondo » qui multiplie des incursions dans la partie Ouest de la RDC.

« À l’ouest, la situation reste marquée par les incursions répétitives des assaillants Mobondo dans les territoires de Kenge, Popokabaka principalement à Ignangi et à Imbondi où ils ont torturé et terrorisé les paisibles citoyens ainsi qu’arracher plusieurs biens. Un autre groupe de ses assaillants ont été capturés dans les localités de Kunzulu, Komakiro, Lidjo, Lizinomeko dans le territoire de Kwamouth », ajoute le compte rendu de la réunion.

La situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC peine à s’améliorer. La force régionale EACRF, créée en 2022 pour arrêter l’avancée du groupe armé M23, a récupéré, depuis décembre, certains des bastions de la rébellion. Mais, sur le terrain, les rebelles sont toujours là et cohabitent avec la force de l’EAC.

En dépit de cette méfiance, le général de division Aphaxard Muthuri Kiugu a officiellement, jeudi 18 mai 2023 pris ses fonctions à Goma (RDC). Il est le nouveau commandant de la force de l’EAC.

Le gouvernement ne cesse d’alerter ces derniers jours sur le renforcement des positions des rebelles du M23 appuyés par le Rwanda en vue de mener une offensive sur la ville de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

Entretemps, la RDC se réjouit de la décision prise le 8 mai dernier par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) approuvant le déploiement d’une force de cette organisation régionale pour restaurer la paix et la sécurité à l’est du pays.

Actualite.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

BENI: Capture d’un terroriste islamiste par la coalition FARDC-UPDF

Ce terroriste islamiste MTM/ ISCAP de nationalité Congolaise,a été capturé la journée du jeudi 18 …