Breaking News

Goma : Une enquête ouverte auprès de l’auditorat Militaire Garnison de Goma par le Gouvernement central après la mort de 43 civiles

Consterné par les évènements malheureux survenus le mercredi 30 Août 2023 dont la mort des 43 Civiles parmi lesquels figure un élément de la Police Nationale Congolaise, Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a présenté ses condoléances aux familles des victimes et promis de diligenter une enquête auprès de l’auditorat militaire Garnison de Goma afin que les couples répondent de leurs actes.

D’après ce communiqué officiel rendu public le 31 Août 2023 par le ministère de la communication et médias, cette manifestation avait été lancée par les adeptes de la secte Mystico-religieuse dénommée « la foi judaïque messianique vers les nations/ Agano La Uwezo wa Neno/ Wazalendo » dirigés par Ephraïme Bisimwa afin de contester la présence de la MONUSCO, la force régionale de l’EAC et les ONG internationales.

Ayant mené les actions portant atteinte à l’ordre public et la mort par lapidation d’un élément de la police, la force de l’ordre est intervenue pour disperser les manifestants et restaurer la quiétude et la sérénité dans la ville.

A la suite de ces événements, le rapport des autorités militaires et médicales a retracé un bilan de 43 personnes décédées, 56 blessés et 158 appréhendés parmi lesquels le leader de la secte.Par ailleurs les services militaires avaient instruits de collaborer avec la justice dans la collecte des éléments de preuve.

Et une délégation gouvernementale sera dépêchée incessamment à Goma pour faire le point général sur la situation.

Joël Nathaniel, depuis Bukavu

Partager:

Voir aussi

SÉCURITÉ DANS L’EST: LE CHEF DE L’ÉTAT A PRÉSIDÉ LA DEUXIÈME RÉUNION DE LA TASK FORCE DU HAUT COMMANDEMENT MILITAIRE

Ce lundi 09 juillet 2024 , au Palais présidentiel de Mont-ngaliema, le Chef de l’État …