Breaking News

Goma : Les mouvements Citoyens Appellent au départ Immédiat du Maire de la ville suite à l’insécurité (communiqué)

Les mouvements citoyens et groupes de pression projettent une marche pacifique ce mercredi 17 avril 2024 pour le départ du maire de la ville de Goma, le commissaire principal Faustin Kamand, suite à l’insécurité grandissante dans la ville de Goma.

C’est avec un cœur qui saigne que le collectif des mouvements citoyens et des groupes de pression du Nord-Kivu a envoyé une copie de leur déclaration à la rédaction du média en ligne Okactu.com, qui prévoit une marche pacifique à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Selon Moïse Hangi, l’un des activistes de la Lucha à Goma, « l’insécurité urbaine a continué d’alimenter une crise de confiance au sein de la population, qui enregistre chaque minute le décès de leurs proches en raison de l’insouciance des autorités provinciales », souligne-t-il.

Cela se justifie par la multiplication des actes barbares commis en plein cœur de la ville de Goma et qui échappent au contrôle des services de sécurité, d’après plus de 23 personnes (19 hommes et 4 femmes) ayant été tuées entre janvier et avril, soit une moyenne de 6 personnes par mois dans la ville de Goma.

Ce dernier prévoit, en tout cas, une marche pacifique ce mercredi 17 avril 2024 à Goma, partant du Rond-point Muringa jusqu’au gouvernorat de la province, tout en demandant le départ sans condition du maire de la ville, Faustin Kamanda, qu’ils estiment avoir échoué.

Ricardo Olenga, Goma – RDC

Partager:

Voir aussi

SUD-KIVU/Kalehe: un objet similaire à un engin explosif découvert dans les bananiers près d’une école à Minova

Un engins explosif similaire à une bombe vient d’etre découvert dans les bananiers près de …