Breaking News

Sud-Kivu : Magouilles dans certaines écoles à Kalehe, la société civile tire une sonnette d’alarme

La Fédération de la société civile en territoire de Kalehe se dit être préoccupée par les violations des instructions de la hiérarchie par certains chefs d’établissements d’enseignements secondaires et professionnels dans ce territoire.

Cela étant, pour certains un montant de 40 000 FC est exigé afin de couvrir les frais souches. Pour d’autres, à ces frais il faut y ajouter soit 8 000 soit 10 000 FC pour la capture des photos. Chose qui va à l’encontre des instructions officielles du secteur.

Pour ce faire, la société civile prévient et met en garde contre quiconque sera surpris dans ces sales besognes contrairement à la notre N°427/Gp – SK/MINIPRO/EDUC/J/C/SL/202 du 21 /11/2022 de son Excellence Madame le Ministre à l’attention de Monsieur l’Inspecteur Principal de l’EPST ayant comme objet:  » Préparatifs de l’Exetat 2023″.

Par ailleurs, la Fédération de la société civile de Kalehe plaide auprès des services de sécurité pour leur attention en cette période où les parents deviennent une proie pour les chefs d’établissements véreux.

En plus, nous rappelons que certains élèves finalistes exigent aux parents des frais non éligibles et qu’ils font passer pour des frais exigés à l’école. Les parents doivent être vigilants quant à cette pratique mafieuse.

Partager:

Voir aussi

Nord-kivu: Le couloir Nord accuse un groupe d’individus de prendre le frais de transport des journalistes engagé aux activités de l’EPSP de manière frauduleuse

Depuis la mort de l’IPP Wiholo Mitobe et la sortie de son proved au Nord …