Breaking News

Goma : Le nouveau directeur de la CNPR Nord-Kivu marque les esprits de plusieurs

Après le balisage à l’entrée de Goma, c’est-à-dire de l’aéroport en passant par le centre-ville, Birere, le rond-point Signers et BDGL, Éric Basilwango, nouveau directeur provincial de la Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR) du Nord-Kivu, marque ses intentions une fois de plus ce samedi 27 janvier 2024.

Ce week-end, c’était le tronçon de l’ouest de la ville touristique de Goma, allant de la station (Ni Yetu) jusqu’à l’entrée de l’INPP qui a été revêtu de sa nouvelle robe.

Cependant, lors d’un vox pop avec des usagers de la route Goma-Saké, en collaboration avec le média en ligne Okactu.com, ces derniers adressent des compliments à ce nouveau directeur, Éric Basilwango, l’homme qui incarne la vision du Président de la République, chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo.

Pour Shuruku Bisimwa, chauffeur de taxi-bus sans panique, il croit que : « le directeur de la CNPR est un don de Dieu pour la province du Nord-Kivu, surtout avec des actions concrètes sur le terrain », pense-t-il.

Eveline Masimango, femme vendeuse à côté de la chaussée à Birere, explique : « Avec le balisage des routes, les accidents vont diminuer… et nos enfants sauront où traverser, car cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas ce genre d’idée ».

Bienvenu Ndungo, un moto-taximan exerçant ses activités sur la route Goma-Saké, encourage Éric Basilwango avec une pensée pratique : « Avec ça, même les embouteillages vont disparaître », estime-t-il.

Rappelons qu’en seulement trois mois à la tête de la Commission Nationale de Prévention Routière du Nord-Kivu, malgré son âge, la compétence parle à sa place.

Ricardo Olenga / Goma.

Partager:

Voir aussi

IRUMU : Une embuscade tendue par les rebelles ADF fait un mort et un blessé grave à MACHONGANI

Un taximan avec son client militaire à bord d’une moto sont tombés dans une embuscade …