Breaking News

BENI : Tribune d’expression populaire entre la population de la localité de MAVIVI / NGITE et les Forces armées de la République Démocratique du Congo.

Sous l’appui logistique de l’ONG/SOFEPADI,la population civile a eu l’occasion de poser toutes des questions sans tabous aux responsables de l’armée, question de renforcer la collaboration civilo – militaire , dans cette zone où les terroristes islamistes MTM/ISCAP , déstabilise la population avec l’aide de ses collaborateurs, d’où ont tué quelques compatriotes il y a peu .

L’armée via son porte-parole,a profité de cette occasion pour expliquer à la population civile,le mode opératoire des djihadistes,ces 3 modes de recrutement (par ruse,forcing lors des incursions et volontaire) ,
 » Toute division entre l’armée et la population profitera sans doute à l’ennemi « , a insisté Antony MUALUSHAYI, porte-parole de l’armée dans la région de BENI.

Il a ensuite appelé la société civile à jouer réellement son rôle et non se laisser manipuler par certains politiciens à la recherche du populisme et du positionnement.

Quant aux tracasseries de la population civile et installations des barrières illégales dans cette zone par certains éléments FARDC,le porte-parole a promis l’arrestation de toutes ces brebis galeuses qui ternissent l’image de l’armée régulière.

 » Personne ne sera épargner,le commandant secteur va prendre des mesures adéquates pour que ces soldats indisciplinés soient arrêtés et mis à la disposition de la justice militaire  » , a-t-il conclu.

C’est à la satisfaction de tous et dans une ambiance bon enfant,que les échanges ont pris fin dans cette salle remplie comme un œuf.

ALAIN KISOKERO / Béni – RDC .

Partager:

Voir aussi

IRUMU : Une embuscade tendue par les rebelles ADF fait un mort et un blessé grave à MACHONGANI

Un taximan avec son client militaire à bord d’une moto sont tombés dans une embuscade …