Breaking News

Ituri : La situation sécuritaire se dégrade davantage

Depuis le dimanche 08 Janvier 2023, les miliciens CODECO ont signé plusieurs attaques faisant des pertes en vies humaines dans les villages de la chefferie de Bahema Nord, située en territoire de Djugu. Un bilan lourd de 17 morts a été enregistré.

Le député provincial Pascal Kakoraki appelle l’administration militaire de tenir sa responsabilité pour mettre fin à ces groupes armés qui ne cessent d’endeuiller ce territoire de la province de l’ituri depuis Décembre 2017.

 » Il n’ya pas une volonté pour l’administration militaire d’en finir avec la crise sécuritaire qui déchire l’ituri ».A-t-il laissé entendre.

Le coordonnateur de la société civile pour sa part, Dieudonné Lossa exhorte les groupes armés à respecter leur engagement de cessation des hostilités en attendant que le P-DDRCS concretise ses projets.

En outre « ces éléments de la CODECO ont pillé d’une manière systématique l’hôpital et la paroisse de Drogo » Déclare Charité Banza, président dela société civile dela chefferie de Bahema Nord.

Le porte parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo ignorant le chiffre de 17 morts, indique que les forces loyalistes ont contrecarré les attaques de milice sous prétexte de se rassurer que la situation sécuritaire est actuellement sous contrôle des FARDC.

Signalons que ce crime humanitaire s’est déroulé dans les villages Blukwa, Mbili et Largu.

Wivine KAVIRA

Partager:

Voir aussi

BENI: Capture d’un terroriste islamiste par la coalition FARDC-UPDF

Ce terroriste islamiste MTM/ ISCAP de nationalité Congolaise,a été capturé la journée du jeudi 18 …