Breaking News

RDC: le Groupe d’experts des Nations unies va enquêter sur les violences à Mai-Ndombe

enquêter sur l’instabilité dans la province de Mai-Ndombe. Il l’a dit dans son rapport transmis au Conseil de sécurité depuis le 13 juin 2023. Dans ce document rendu public officiellement le lundi 19 juin, les experts onusiens confirment la thèse répandue sur l’origine de ce conflit. Ils expliquent que la genèse de ce différend réside dans les changements apportés à une redevance coutumière en mai 2022. Les Tékés ont cherché à imposer des taxes agricoles plus élevées aux personnes considérées comme non originaires. Ils ajoutent que dans certains cas des éléments de la Police ou de l’Armée étaient impliqués dans des opérations de recouvrement.

Les autorités congolaises ont déjà annoncé qu’elles ont mis en place une commission d’enquête chargée de vérifier les accusations visant les FARDC et la PNC dans cette région.

La situation a dégénéré et des groupes se sont formés, attaquant des villages et ciblant principalement les chefs et les notables locaux et endommageant les infrastructures et l’économie locale.

A ce stade, le Groupe d’experts n’est pas encore à mesure de donner avec précision le bilan. Il note par ailleurs que les violences ont entraîné des déplacements massifs de la population civile à l’intérieur du pays.

Selon les chiffres disponibles basé sur un rapport de Human Rights Watch, plus de 300 personnes ont été tuées en 2022.

Dans un autre cadre, la Cour pénale internationale (CPI) et la RDC ont annoncé leur volonté de réaliser une cartographie conjointe des cas qui pourraient être traités par les autorités congolaises ou par le bureau du procureur. La situation dans l’Ouest du territoire national peut ainsi être concernée

Actualite.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

BENI: Capture d’un terroriste islamiste par la coalition FARDC-UPDF

Ce terroriste islamiste MTM/ ISCAP de nationalité Congolaise,a été capturé la journée du jeudi 18 …