Breaking News

Insécurité dans l’est de la RDC : « Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qu’il se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes. Paix pour la RDC » (Cédric Bakambu)

Cédric Bakambu, l’un des joueurs de l’équipe nationale congolaise, a utilisé les réseaux sociaux pour lancer un appel puissant, demandant à tous de parler des massacres à l’est de la république démocratique du Congo et d’agir pour mettre fin à cette violence. Il a exprimé sa frustration face au manque de mobilisation internationale et a appelé à une prise de conscience de la situation depuis ce sur son compte x ce 05 Février 2024.

La République démocratique du Congo continue de faire face à une crise sécuritaire dévastatrice à l’est du pays, alimentée notamment par l’agression rwandaise à travers les terroristes du M23-RDF. Alors que la population congolaise souffre de cette violence sans fin, les footballeurs congolais ont décidé de ne pas rester silencieux face à cette situation.

« Tout le monde voit les massacres à l’Est du Congo. Mais tout le monde se tait. Mettez la même énergie que vous mettez pour parler de la CAN pour mettre en avant ce qu’il se passe chez nous, il n’y a pas de petits gestes. Paix pour la RDC. Le monde voit ce qui se passe à l’Est du Congo mais rien ne change. Avec ma Fondation j’essaie modestement de me rendre utile sur place mais ce ne sera jamais assez. Priez, partagez, agissez pour nos frères et sœurs », a-t-il écrit sur son compte X.

Chancel Mbemba, un autre joueur clé de l’équipe nationale, a également exprimé son soutien aux victimes : « Une très grosse pensée pour toutes les victimes des atrocités de Goma et à leurs familles. Je prie de tout mon cœur pour que mon pays retrouve sa paix ».

Lionel Mpasi, lui a été direct dans sa déclaration : « On tue chez nous. Stop ».

De son côté Gédéon Kalulu lui a ajouté sa voix à l’appel à la paix : « Je suis Goma. Je suis congolais. Nous voulons la paix ».

Ces déclarations poignantes témoignent de la profonde préoccupation des footballeurs congolais face à la situation désastreuse à l’est de la RDC. Alors que les projecteurs du monde entier sont braqués sur la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), ces sportifs veulent attirer l’attention sur la crise humanitaire qui se déroule dans leur propre pays.

Ces joueurs utilisent leur voix et leur influence pour sensibiliser le public et inciter à l’action. Ils mettent en évidence l’urgence d’agir pour mettre fin à ces atrocités et pour ramener la paix dans les régions dévastées de l’est du Congo.

GB

Partager:

Voir aussi

kalehe: la population de katale obligée à déménager pour éviter les risques de déménagement

le président de la Fédération de la société civile kalehe, Monsieur weragi kalibanya Jean-Pierre, appelle …