Breaking News

Rébellion du M23 en RDC: des soldats ougandais déployés d’ici fin mars

Après les Kényans et les Burundais, les soldats ougandais de la force de la Communauté des Etats d’Afrique de l’est (EAC) vont commencer à se déployer d’ici fin mars dans des secteurs de l’est de la RDC actuellement occupés par les rebelles du M23, a annoncé jeudi un officier ougandais.

« Nos troupes iront à Bunagana, Rutshuru, Mabenga et Kiwanja », a déclaré à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, le colonel Mike Walaka Hyeroba, venu rencontrer les autorités militaires de la province. « Elles vont commencer à se déployer d’ici la fin de ce mois », a ajouté l’officier, sans préciser leur nombre.

En RDC, un accès humanitaire entravé

L’armée ougandaise avait annoncé en novembre qu’elle était sur le point d’envoyer un millier de soldats dans le cadre de cette force. Les localités citées par le colonel ougandais sont situées dans le territoire de Rutshuru, au nord de Goma, où le M23 (« Mouvement du 23 mars ») s’est emparé de vastes zones depuis l’année dernière. La cité de Bunagana, carrefour commercial à la frontière ougandaise, était tombée le 13 juin 2022.

Dans le même territoire sont déployés depuis fin 2022 des soldats kényans de la force de l’EAC, qui se voient déjà reprocher par la population de ne pas contraindre les rebelles à se retirer, mais plutôt de cohabiter avec eux.

Des troupes burundaises de l’EAC sont, de leur côté, en cours de déploiement dans le territoire voisin de Masisi, au nord-ouest de Goma, où des accrochages étaient encore signalés jeudi. Fin décembre, l’armée sud-soudanaise a annoncé l’envoi « dès que possible » de 750 militaires, qui ne sont pas encore arrivés dans la région.

Le M23 est une ancienne rébellion majoritairement tutsi, qui a repris les armes fin 2021 et, selon des experts de l’ONU, est soutenue par le Rwanda. Plusieurs initiatives diplomatiques ne sont pas parvenues jusqu’à présent à désamorcer le conflit. L’EAC avait décidé en juin dernier de créer une force militaire, en parallèle à ces initiatives et en plus de la force de l’ONU (Monusco), avec l’objectif de ramener la paix dans l’Est congolais, en proie aux violences armées depuis près de 30 ans.

Des soldats ougandais sont déjà présents en RDC depuis fin 2021, pas dans le cadre de la force de l’EAC mais pour des opérations conjointes menées avec l’armée de RDC contre des rebelles d’origine ougandaise, les ADF (Forces démocratiques alliées). Ces opérations ont lieu dans la partie nord du Nord-Kivu ainsi que dans la province voisine de l’Ituri.

VOAAFRIQUE.COM VIA OKACTU.COM

Partager:

Voir aussi

BENI: Capture d’un terroriste islamiste par la coalition FARDC-UPDF

Ce terroriste islamiste MTM/ ISCAP de nationalité Congolaise,a été capturé la journée du jeudi 18 …