Breaking News

RDC: “crimes et détournements, Jean-Marc Kabund n’a jamais fait l’objet de telles poursuites judiciaires, libérez le”( Porte parole)

L’alliance pour le changement de Jean-Marc Kabund-A-Kabund pointe du doigt le pouvoir de Kinshasa a avoir fait de ce qu’elle qualifie des personnes poursuivies par la justice pour des faits criminels et de détournement des deniers publics, des hauts fonctionnaires de l’État, alors que son président continue d’être en prison pour n’avoir commis aucune infraction allant dans ce sens.

C’est ce qu’a révélé son Porte-parole Ghislain MWANJI, ce mercredi 05 mars 2023 à la rédaction de Okactu.com

« Contrairement aux véritables criminels et détourneurs du régime actuel, qui sont blanchis et autres libérés des prisons, puis nommés aux hautes fonctions à nouveau par le pouvoir en place, le Président Jean Marc Kabund n’a jamais fait l’objet des poursuites judiciaires pour raisons de détournement des deniers publics ou pour des infractions de sûreté», a-t-il déclaré.

D’après le Secrétaire National en charge de communication du parti de Kabund, le régime de Tshisekedi prend l’ancien Premier Vice-Président de la Chambre basse du parlement en otage pour lui priver, dit-il ,de concourir à la présidentielle de 2023.

« l’Alliance pour le Changement considère ces poursuites judiciaires et cette prise en otage de l’honorable Jean Marc Kabund d’une violation intentionnelle de la constitution, d’entrave manifeste à l’exercice démocratique et d’une démarche d’exclusion de notre leader à la prochaine élection présidentielle, parce que le sachant être le challenger intraitable de monsieur Félix Tshisekedi dans la course à la magistrature suprême», a-t-il conclu.

Le parti de l’ex président a.i de l’UDPS, continue de clamer l’innocence de son leader et demande qu’il soit relaxé sans condition, chose qui tarde a être concrétisée.

Signalons qu’après sa sortie médiatique du 18 juillet 2022, au cours de laquelle Jean-Marc Kabund-a-Kabund a indiqué notamment que le régime du Président Félix Antoine Tshisekedi saignerait les caisses de l’État, le pouvoir en place orchestrerait un glissement de deux (2) ans et la classe politique au pouvoir est formé des jouisseurs et des incompétents, l’ex allié de Tshisekedi a été interpelé et arrêté par la justice, puis transféré à la prison centrale de Makala.

À noter qu’à cause de son statut de député national, la cour de cassation avait pris un arrêt assignant le président de l’A.ch en résidence surveillée, mais neuf (9) mois plus tard, il est encore détenu au centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK).

Innocent KAMUNTU

Partager:

Voir aussi

Kalehe : Des structures citoyennes sensibilisent les parents sur l’importance de l’enregistrement d’enfants à l’État civil

Les faîtières de la société civile Cadre de Concertation de la société civile, la Nouvelle …