Breaking News

7 avril, la journée mondiale de la santé

Cette année 2023 marque le 75ème anniversaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un anniversaire qui sera fêté le 7 avril au moment de la journée mondiale de la santé. Comme chaque année, cette journée mondiale est l’occasion de faire un bilan et d’envisager les perspectives des grands enjeux de santé publique, à l’échelle mondiale.

Journée mondiale de la santé, le 75ème anniversaire de l’OMS #WHO75

L’OMS fête son 75ème anniversaire en cette année 2023, après trois années rendues particulièrement délicates avec la pandémie de la Covid-19. Après plus de 7 décennies d’existence, l’OMS dont le siège se situe à Genève, compte plus de 7 000 collaborateurs, travaillant dans l’un des 150 bureaux présents dans différents pays du monde. L’OMS s’intéresse à tout ce qui touche à la santé et notamment aux systèmes de santé, comme aux différentes disciplines médicales.

L’objectif de l’OMS est de promouvoir la santé tout au long de la vie à l’échelle mondiale, en incitant et en coordonnant l’action de l’ensemble des pays. Actuellement, elle met en avant plusieurs enjeux majeurs de santé publique, qui mobilisent ses forces partout dans le monde :

La santé universelle ;
L’équité en santé ;
Les fonctions essentielles de santé publique ;
Les soins de santé primaire ;
Les maladies infectieuses et les maladies non transmissibles ;
La santé mentale.

La santé pour tous #HealthForAll

Une santé universelle s’entend par l’accès universel à la santé et aux soins pour toutes les personnes, sans aucune discrimination, avec des soins adaptés, complets et suffisants. Elle passe aussi par la disponibilité pour tous les pays et tous les peuples de médicaments sûrs, efficaces, de qualité et à un coût abordable. Et la situation actuelle n’atteint pour l’instant pas les objectifs fixés. Près de 30 % des personnes vivant sur le continent américain déclarent renoncer à des soins nécessaires, pour différents motifs (organisation des soins, difficultés financières, inégalités d’accès aux soins, problèmes de discrimination, …).

Pourtant, l’équité en santé est indispensable pour assurer une justice sociale. Elle passe par des efforts de collaboration entre les états et les acteurs de santé. Le plus souvent, les iniquités en santé ne se basent pas sur des différences biologiques, mais des facteurs sociaux et économiques. L’équité en santé implique déjà un accès égal aux soins de santé primaire. En intensifiant les soins de santé primaire dans les pays à revenu faible et intermédiaire, 60 millions de vies pourraient être sauvées d’ici 2030. Mais à ce jour plus de 900 millions de personnes dans le monde ne peuvent assurer financièrement leurs dépenses de santé, qui représentent plus de 10 % de leur budget familial.

Journée mondiale de la santé, l’enjeu de la santé mentale

En France comme dans le reste du monde, certaines maladies chroniques représentent des causes majeures de décès et de morbidité. Cancers, maladies cardiovasculaires, maladies métaboliques, dépendance à différentes substances (tabac, alcool, drogues, …), … sont autant de fléaux qui ne sont pas contagieux, mais qui touchent une part importante de la population mondiale. Ces pathologies sont responsables chaque année de 41 millions de décès dans le monde (71 % de la mortalité mondiale). Les maladies cardiovasculaires arrivent en tête devant les cancers.

Enfin, la santé mentale est un enjeu capital de santé publique. La pandémie de la Covid-19 l’a largement démontré. Du stress chronique à la pathologie psychiatrique, elle recouvre un vaste panel de pathologies, souvent peu reconnues, parfois mal diagnostiquées et rarement bien prises en charge. Pourtant, les troubles de la santé mentale peuvent nuire à la santé en augmentant par exemple le risque d’autres maladies. Entre 10 et 15 % des femmes dans les pays industrialisés et 20 à 40 % des femmes dans les pays en voie de développement souffrent de dépression pendant la grossesse ou le post-partum. Les démences comme la maladie d’Alzheimer touchent de plus en plus de personnes âgées, mais aussi des sujets de plus en plus jeunes. La santé mondiale passe inévitablement par une meilleure santé mentale.

Partager:

Voir aussi

IRUMU : Une embuscade tendue par les rebelles ADF fait un mort et un blessé grave à MACHONGANI

Un taximan avec son client militaire à bord d’une moto sont tombés dans une embuscade …