Breaking News

« Il y aura bientôt une guerre en RDC susceptible de renverser un ou deux gouvernements », affirme le maitre-espion de l’Ouganda

Le lieutenant-colonel Emmanuel Katabazi, directeur général adjoint de l’Organisation de la sécurité intérieure de l’Ouganda, a demandé à des officiers de son pays d’intensifier la surveillance et la mobilisation en prévision des troubles qui se passeraient bientôt en RDC, apprend POLITICO.CD de plusieurs médias de Kampala.

Le maître-espion ougandais a placé les agences de renseignement et de sécurité des districts frontaliers de la République démocratique du Congo (RDC) en état d’alerte maximale, avertissant qu’une guerre susceptible de renverser « un ou deux » gouvernements est imminente, annonce le média monitor.co.ug, citant … « Le lieutenant-colonel Emmanuel Katabazi, directeur général adjoint de l’Organisation de la sécurité intérieure (ISO), le groupe d’espionnage national ougandais, a demandé aux dirigeants d’intensifier la surveillance et la mobilisation en prévision des troubles. Par conséquent, vous [les responsables des] districts frontaliers, préparez [et] intensifiez votre collecte de renseignements », explique le média dans un article traduit de l’anglais par POLITICO.CD.

Ces commentaires arrivent au moment le président Félix Tshisekedi a appelé ouvertement au départ de la Force régionale de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est, estimant qu’elle a failli à sa mission. Par ailleurs, cette force regionale arrive en fin mandat dès ce mois de juin 2023. La semaine dernière, le Sommet des Chefs d’Etat de la SADC a annoncé qu’un force de cette organisation régionale sera bientôt déployée en RDC.

« Nous allons nous battre là-bas [en République démocratique du Congo] et les puissances intéressées sont très nombreuses en dehors de l’Afrique de l’Est. Mais soit un gouvernement s’effondrera, soit deux, et c’est le directeur général adjoint [de l’Organisation de la sécurité intérieure] qui vous le dit. », a ajouté cet officier, cité toujours par le média ougandais.

Il n’a cependant pas nommé les pays concerné sur le point de changer de régime dans son briefing aux espions et aux commissaires résidents des districts qui chevauchent la frontière de la RDC, de Rwenzori dans le sud-ouest et l’ouest de l’Ouganda à Bunyoro dans le centre-ouest.

« La SADC va s’installer et elle ne va pas s’installer en tant que SADC [bloc]. Bilatéralement, chaque pays va venir [pour déployer ses propres troupes] », a déclaré Katabazi, qui détient le grade de lieutenant-colonel dans l’armée ougandaise, lors de son briefing à Hoima lundi.

En plus de la force régionale de la EAC, l’Ouganda a déployé ses troupes aux côtés des FARDC pour traquer les islamistes de ADF. Les troupes de Kampala sont toujours en opération sur le sol congolais. Par ailleurs, plusieurs officiels à Kinshasa ont toujours soupçonné l’Ouganda, comme le Rwanda, d’appuyer le M23.

Politico.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

kasaï:une visite de haut niveau effectué par le commissaire provincial sylvano kasongo, à kamonia

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise , en province de kasaï, le général …