Breaking News

Élections en RDC : « aucun candidat qui remplit toutes les conditions requises par les lois et règlements en vigueur dans notre pays ne sera écarté » (Dénis Kadima)

La Commission Électorale Nationale Indépendante tient au respect du principe d’inclusivité dans le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo. Cette affirmation est de Dénis Kadima Kazadi président de cette institution d’appui à la démocratie à l’occasion du cadre des concertations avec les partis et regroupements politiques en prélude de la convocation de l’électorat pour les élections législatives nationales prévue dimanche 25 juin 2023.

Pour Dénis Kadima, il n’y aura pas de  » glissement  » et aucun candidat qui remplit les conditions requises par les lois et règlements de la République ne sera écarté du processus électoral.

« Nous avons toujours dit que le glissement n’était pas une option pour nous, c’est l’occasion de répéter. En dépit de tout ce qui a comme difficultés, cette équipe n’épargnera aucun effort pour que des élections aient lieu selon le calendrier et conformément à ce calendrier, la Commission Électorale Nationale Indépendante compte convoquer l’électorat dès ce dimanche 25 juin et démarrer la réception et le traitement des candidatures à partir du 26 juin prochain. J’aimerai rappeler à nouveau la CENI appliquera les principes d’inclusivité absolu autant que cela dépendra de la centrale électorale aucun candidat qui rempli toutes les conditions requises par les lois et règlements en vigueur dans notre pays ne sera écarté à l’issue de ce processus » a dit Dénis Kadima ce vendredi 16 juin 2023 dans son discours devant les mandataires des partis et regroupements politiques réunis dans la grande Salle du ministère des Affaires Étrangères

Et de poursuivre :

« Au nom de notre centrale électorale, j’aimerai vraiment rassuré les candidats indépendants, représentants des partis politiques et regroupements politiques que la CENI s’est engagée à travailler dans la transparence quand bien même malgré ces efforts de transparence, il y a des segments de notre communauté refuse carrément de voir ce qu’il y a, et voit notre travail de façon sélective, nous n’allons pas être décourager, la transparence est un principe que nous avons adopté depuis que nous avons pris nos fonctions et en mettant en place un plan stratégique, le tout premier plan stratégique de cette institution, le mot transparence est revenue plusieurs fois parceque nous y tenons donc nous allons travailler dans la transparence ».

Il est revenu sur le travail abattu par la Commission Électorale Nationale Indépendante depuis leur entrée en fonction. Aussi, il a remercié les autorités politiques pour la diligence en dotant son institution à temps des éléments nécessaires notamment la loi sur la répartition des sièges en vue de la convocation de l’électorat

« La CENI a réussi à enregistrer près de 44 millions de congolais fortement mobilisés par toutes les parties prenantes notamment les acteurs politiques qui ont bien compris tout son importance. La CENI procédé aussi à l’audit interne et externe du fichier électoral qui a conduit à des recommandations pertinentes que la CENI compte bien mettre en œuvre. Le rapport de l’audit a été publié ce matin. Enfin, la CENI a pu préparer l’avant projet de loi sur la répartition des sièges qui a été adopté par les deux chambres du parlement, la promulgation par le Chef de l’État est intervenue hier soir. J’ai saisi cette occasion pour remercier les autorités nationales pour leur bonne diligence, ceci permet aujourd’hui à la CENI de tenir les objectifs dans le délai » s’est-il félicité dans son discours

Dans ce texte de loi sur la répartition des sièges, la Commission Électorale Nationale Indépendante a gardé le même nombre de sièges obtenus en 2018 pour les trois territoires ( Masisi, Rutshuru et Kwamouth) où l’enrôlement des électeurs n’a pas été organisé à cause de l’insécurité. Pour Kwamouth, la CENI a annoncé l’enrôlement des électeurs du 26 juin au 10 juillet. Le sort de Masisi et Rutshuru voire une partie de Nyiragongo n’est toujours pas connu.

Élaboré par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), ce projet de loi répartit les sièges à la lumière des résultats de la révision du fichier électoral dont l’identification et l’enrôlement préalables des électeurs se sont déroulés dans trois aires opérationnelles. Ce texte permet à la CENI de convoquer l’électorat pour les élections législatives nationales dès ce dimanche 25 juin 2023.

Actualite.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

Kalehe : L’Upds cellule de Buzi à Minova en mâtiné politique après l’investiture de Jacquemain shabani Lukoo

Kalehe:En marge de l'investiture du nouveau gouvernement Congolais,l'UDPS TSHISEKEDI Cellule de Buzi en mâtiné politique ce mardi 11 juin 2024 à Minova pour célebrer la nomination de l'hon.Sénateur Me Jacquemain Shabani Lukoo Bihango au poste du Vice Premier Ministre de l'Intérieur et Sécurité. L'hon. Luka Masonga Grâce cadre de l'UDPS Tshisekedi dans le territoire de Kalehe au Sud Kivu a mobilisé les membres de sa Cellule de Base, UDPS Tshisekedi Buzi à Minova ce mardi 11 juin 2024, pour célèber en cette date d'investiture du gouvernement,la nomination de Me Jacquemain Shabani Lukoo nommé au poste de Vice Premier Ministre de l'Intérieur et sécurité. Dans leur déclaration ces membres combattants félicitent ce digne fils notable du Grand Kivu nommé à ce poste et félicitent le Chef de l'Etat d'avoir porté sa confiance en cet icône du Kivu. Ils jurent accompagner et soutenir le nouveau gouvernement investi qui s'inscrit dans la logique de la vision du Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Écoutons LUKA MASONGA GRÂCE au micro de AIME HAMULI JUSTIN //////////// Notons cette activité a connu l'adhésion de plus de cent nouveau Membres, au parti présidentiel.