Breaking News

RDC: le Général Christian Tshiwewe dénonce la présence de « traites et agents doubles » au sein de l’armée

En mission de commandement et de contrôle des unités de FARDC dans la province de la Tshopo, le chef d’état-major général des Forces armées de la République démocratie démocratique (FARDC), le général Christian Tshiwewe a lors d’une parade, déploré ce vendredi 16 juin, la présence des traîtres à tous les niveaux au sein de l’armée.

« Trop de traîtres à tous les niveaux. Aucune loyauté, même des simples causeries sont divulguées, les plans fuitent. Aucune loyauté, mais entre-temps, vous portez la tenue des FARDC, vous clamez la loyauté et dites avoir prêté serment », a-t-il pesté.

Mise en garde aux politiciens
Dans son adresse, le général Christian Tshiwewe a également précisé que l’armée est apolitique. Il a mis en garde les acteurs politiques qui s’évertuent à associer les hommes en uniforme à leurs combats et convictions politiques.

« Je mets en garde tous les politiciens. L’armée est apolitique. Vos histoires ainsi que vos combats de la politique n’engagent pas l’armée. Ne nous (l’armée ) y immiscez pas », a martelé le chef d’état-major général des l’armée congolaise qui a par ailleurs précisé que l’armée n’a qu’un seul commandant suprême qui est le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Dans la même suite, il a invité les militaires à la loyauté et à la neutralité.

« Dans la loyauté, arrêtez de faire de la politique au sein de l’armée. Elle est apolitique. Je vous pose la question; pourquoi vous qui êtes militaires fassiez la politique ? Vous (militaires ) êtes là pour protéger la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de notre pays ainsi que la population. Regardez quelle est votre position. Dans les camps militaires, vous avez même commencé à créer des regroupements politiques. Vous serez arrêtés. L’armée est apolitique, restez loyaux », a ajouté le Général Tshiwewe.

Le chef d’Etat-major général des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), est arrivé mercredi soir à Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, dans une mission de commandement et de contrôle des unités FARDC de cette province de l’Est du pays.

D’après le Lieutenant Dexter Nzuzi Kienda, communicateur des FARDC, le numéro un de l’armée veut s’enquérir de la situation générale qui prévaut dans la troisième zone de défense, la plus vaste du pays qui compte les provinces de Tshopo, Bas-Uélé, Haut-Uélé, Ituri, Maniema, Nord et Sud-Kivu.

Peu avant cette parade, le Chef d’état-major général des FARDC a tenu une importante réunion à l’Etat-major de commandement de la 3ème zone de défense, à l’intention de tous les commandants des unités de garnison de Kisangani et ceux de la 3ème zone de défense.

Politico.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

Nord – Kivu : La nouvelle vision alerte sur l’insécurité grandissante mêlée au conflit coutumier en territoire de Nyiragongo

Nous ne voulons pas des astuces mauvaises après le départ du Grand père KAKOTI, certains …