Breaking News

Finance publique: le gouvernement connaît des difficultés à emprunter sur le marché financier intérieur

Le gouvernement congolais connaît ces derniers jours des difficultés à faire des emprunts sur le marché financier intérieurs dans le cadre des obligations des Bons du Trésor. Ce sont les statistiques publiées par le ministère des Finances, qui démontrent cette réalité.

Le 14 juin, par exemple, à l’ouverture de l’émission des Bons du Trésor, le gouvernement attendait un montant de 60 milliards de CDF, soit environ 30 millions $. Au terme de l’opération, un communiqué du Ministère des Finances révèle que l’opération n’a rapporté que 29,50 milliards CDF (14 millions $), soit un taux de couverture de 49,17 %.

Une semaine auparavant, le 6 juin, sur l’attente de 120 milliards CDF (60 millions $), ce sont 30 milliards CDF (15 millions $), qui ont été encaissés, soit 25 %.

Depuis janvier 2023, les opérations financières de l’État se sont soldées par un déficit. Selon la banque centrale du Congo, début mai, la caisse de l’État ne comptait qu’à 195,9 millions de dollars. De quoi inquiéter l’opinion publique.

Au premier trimestre, le ministère des Finances a levé 225 millions $ sur le marché intérieur contre les prévisions de la période de 38,5 millions $, soit un taux de réalisation de 584,9 %. Il attend un peu plus de 280 millions USD grâce au bon de trésors indexés et des Obligations du Trésor indexées au cours du deuxième trimestre pour financer le déficit budgétaire. Mais, la situation paraît difficile, au regard du tableau présenté.
Pour rappel, la Loi des finances 2023 prévoit un montant de 314 milliards CDF (155,3 millions $) à emprunter sur le marché financier intérieur.

Partager:

Voir aussi

Sud-Kivu : L’administrateur assistant de Kalehe en charge de finance et Économie se mobilise pour la mise en service des bateaux offerts par le président congolais Félix Tshisekedi

Sud-Kivu : L'administrateur assistant de Kalehe en charge de finance et Économie se mobilise pour la mise en service des bateaux offerts par le président congolais Félix Tshisekedi