Breaking News

RDC: la cour des comptes enjoint le BCECO de retirer sa note d’information adressée aux chefs d’antenne et de déférer à tout contrôle diligenté dans le cadre du PDL-145T

L’Inspection Générale des Finances (IGF) a initié une grande mission de contrôle auprès des titulaires des marchés dans le cadre du Programme de Développement Local de 145 Territoires. Ces inspecteurs sont chargés de s’assurer de l’effectivité de l’exécution des travaux sur les différents sites; procéder à l’évaluation de l’exécution financière, technique et physique des travaux et enfin établir un rapport.

Une des agences concernées par cet audit de l’IGF notamment le Bureau Central de Coordination (BCECO) évoque une autre mission de contrôle de la Cour des comptes. Ce qui n’est pourtant pas vrai car Jimmy Munganga Ngwaka, Premier Président de la Cour des Comptes ne reconnaît pas avoir signé ni diligenté une mission dans le cadre du programme de développement local de 145 territoires.

Dans ce cadre, Jimmy Munganga Ngwaka, Premier Président de la Cour des comptes demande au Directeur Général du Bureau Central de Coordination (BCECO) de retirer sa note d’information adressée aux Chefs d’antenne du BCECO. Il estime que tenant compte de l’importance des dépenses publiques engagées dans le cadre du PDL-145T ainsi que d’énormes risques inhérents à leur gestion, le Bureau Central de Coordination ne peut pas se soustraire du contrôle.

“Ces allégations, d’une rare gravité, m’ont surpris et appellent de ma part les observations ci-après, à titre de mise au point : La Cour des comptes n’a jusqu’ici diligenté aucun contrôle sur l’exécution du Programme de développement local de 145 territoires. Toute mission de la Cour des comptes commence par la signature d’un ordre de mission par son Premier Président sur base de l’article 98 de sa loi organique, ce qui n’est pas le cas en l’espèce”, a-t-il fait savoir dans sa correspondance adressée au DG du BCECO dont une copie est parvenue à ACTUALITE.CD ce mercredi 19 juillet 2023.

Et de poursuivre :

“Une quelconque demande d’informations émanant du Parquet général près la Cour des comptes n’équivaut pas à une mission de la Cour des comptes, pour tenir tout autre contrôle en état, en application de l’article 38 alinéa 1 de la Loi organique susvisée ; Il n’appartient pas à un Responsable d’une entité auditée de se prévaloir de la préséance de la Cour des comptes sur tous les autres organes de contrôle des finances et des biens publics.

Pareille attitude, pour le moins maladroite, doit être interprétée et comprise comme une volonté manifeste d’échapper au contrôle et d’éviter, par ce fait-même, de s’acquitter du devoir sacré de redevabilité en tant qu’agent public”.

Le Programme de Développement Local des 145 territoires en sigle PDL-145T est une initiative du gouvernement de la République démocratique du Congo visant à améliorer le cadre de vie des populations rurales. Ce projet d’un montant total d’environ 1,6 milliard de dollars vise à autonomiser les 145 territoires qui répartis dans les 26 provinces que compte le pays et projette à terme de sortir 25 millions de congolais de la pauvreté.

Le programme de développement local dédié aux 145 territoires (PDL-145T) a été voulu par le Président Félix Tshisekedi pour combattre la pauvreté et les inégalités sociales. Il est l’émanation d’un nouveau contrat social amorcé dès sa prise de fonction visant à réduire les inégalités comme la gratuité de l’enseignement primaire et la couverture santé universelle.

Le Programme de Développement Local des 145 territoires est exécuté par trois agences à savoir : Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD); le Bureau central de coordination en sigle BCECO; la Cellule d’exécution des financements en faveur des États fragiles CFEF.

actualite.cd via okactu

Partager:

Voir aussi

Sud-Kivu : L’administrateur assistant de Kalehe en charge de finance et Économie se mobilise pour la mise en service des bateaux offerts par le président congolais Félix Tshisekedi

Sud-Kivu : L'administrateur assistant de Kalehe en charge de finance et Économie se mobilise pour la mise en service des bateaux offerts par le président congolais Félix Tshisekedi