Breaking News

RDC: Constant Mutamba salue la restriction de la coopération militaire USA-Rwanda et exige l’arrestation de Paul Kagame

Kinshasa, le 22 septembre 2023

Les Etats unis d’Amérique ont décidé de geler leur coopération militaire avec le Rwanda à cause de son soutien aux M23, un groupe armée supplétif rwandais qui sème la terreur dans la partie Est de la RDC. Satisfait de cette décision, Me Consant Mutamba exige l’émission d’un mandat d’arrêt international contre le Chef de l’Etat rwandais, principal auteur des affres de guerres dont sont victimes les congolais.

Dans un communiqué de presse rendu public ce vendredi 22 septembre 2023 par le biais de son porte-parole, le président national de la Dynamique Progressiste révolutionnaire « DYPRO » et candidat président de la république a, tout en saluant la résolution prise par les americains, exigé l’arrestation du sanguinaire indexé.

« Le candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de 2023 en RDC, Me Constant Mutamba se dit satisfait des sanctions que le Gouvernement américain vient de prendre  contre le Rwanda, à travers la réduction de l’aide militaire au profit de l’armée rwandaise.

Tout en saluant cette décision, le candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de 2023 en RDC Me Constant Mutamba exige l’émission d’un mandat d’arrêt international contre Monsieur Paul Kagame, principal auteur des différents crimes et massacres perpétrés dans la partie Est de la RDC. » A-t-on lu.  

En effet, le gouvernement américain motive sa décision à l’encontre du Rwanda par l’appui de ses forces de défense « RDF » au mouvement M23 qui recrute et utilise des enfants soldats en République Démocratique du Congo, une action qui viole la loi américaine sur la protection des enfants, soit  « CSPA », Child Prevention Act.

Il sied de souligner que l’arrestation de Paul Kagame fait partie de sept (7) axes prioritaires du projet de société de Constant Mutamba. Pour ce jeûne leader qui prône la rupture d’avec les veilles habitudes rétrogrades, la consolidation de la paix en République Démocratique du Congo passe par l’incarcération de l’actuel président rwandais à la Cour Pénal international.   

DOMIPREL MÉDIAS via OKACTU

Partager:

Voir aussi

Nord – Kivu : La nouvelle vision alerte sur l’insécurité grandissante mêlée au conflit coutumier en territoire de Nyiragongo

Nous ne voulons pas des astuces mauvaises après le départ du Grand père KAKOTI, certains …