Breaking News

Guerre Wazalendo-M23 à l’Est de la RDC : Un ultimatum de 48 heures donné par le CVAR ONGDH aux troupes de l’EAC pour quitter le sol congolais

Après qu’un ultimatum a été lancé par les jeunes résistants patriotes et la Société Civile du territoire de Rutshuru aux troupes de EAC, à son tour, le Collectif des Victimes de l’Agression Rwandaise/M23 donne 48h à ces troupes de dire adieu au sol congolais si elles ne combattent pas les rebelles du M23.

Cette déclaration intervient après que les éléments du contingent Ougandais, Sud-soudanais et Kenyan se sont caractérisés par une compromission et une collaboration étroite avec les terroristes RDF-UPDF-M23 au détriment du Gouvernement Congolais qui les a invités.

 » Un délai de 48h est accordé à cette mission de l’EAC de quitter le sol congolais faute de quoi, il va user de ses prérogatives constitutionnelles reconnues à tous les congolais, de recourir à la rue pour obtenir ce retrait de gré ou de force », peut-on lire dans ce communiqué.

Le CVAR ONGDH condamne avec véhémence cette attitude frisant la complicité notoire des troupes de l’EAC et le M23 qui continue à endeuiller la population congolaise.

Notons que les affrontements ont repris dans la soirée de ce vendredi 13 Octobre 2023 depuis 19h 30 dans le village de Bwiza en territoire de Rutshuru après deux jours d’accalmie. Les rebelles du M23 ont ouvert le feu sur les positions de Wazalendo, affirment les sources locales.

Direction

Partager:

Voir aussi

Kalehe: Plus de 282 000 personnes déplacées de guerre en provenance du Nord-Kivu, vivement des conditions inhumaines au Buzi

Kalehe: Plus de 282 000 personnes déplacées de guerre en provenance du Nord-Kivu, vivement des conditions inhumaines.