Breaking News

Kalehe : L’engouement des déplacés dans certaines écoles bloque la bonne dispensation des cours

La synergie des enseignants a lancé un cri d’alarme dans une correspondance adressée au chef de Groupement de Buzi, ce Lundi 10 Octobre 2023 sur l’arrêt des cours au sein des établissements scolaires parmi lesquels figure l’EP Umoja.

Cette annonce fait suite à une annonce adressée par les directeurs de l’Ep Umoja, Ep Rutchunda, Ep Minova, Ep Shanga, Ep Kitalaga ainsi que l’Institut Biglimani, le comité des parents et celui des élèves, à la synergie des syndicats des enseignants sur la suspension des cours suite aux engouements causé par les déplacés à peu près 10 Mois.

«…Monsieur le chef de groupement, après exploitation minutieuse de la dite correspondance, c’est avec amertume de constater que nos apprenants ainsi que nos enseignants de l’EP Umoja, Ep Rutchunda, Ep Minova, Ep Shanga, Ep Kitalaga ainsi que l’Institut Biglimani sont mixés avec les déplacés il y a environs 10 mois depuis le 24 février 2023 sous l’œil impuissant des autorités en place...»; peut-on lire dans cette lettre.

Et d’ajouter :

«…Eu égard à ce qui précède, après que le Directeur de l’Ep Umoja a dénoncé les méfaits évoqués dans sa correspondance, la synergie des syndicats des enseignants qualifie ce comportement à un sacrilège, violence physique, morale et  d’empoisonnement scientifique. En fin, dans la mesure de prévention, si rien n’est fait, nous allons déclarer école sans élèves et sans  enseignants et cela à partir du lundi 16 octobre 2023 jusqu’à ce que la solution sera retrouvée

Hamuli Justin, dépuis Minova

Partager:

Voir aussi

Kalehe: Plus de 282 000 personnes déplacées de guerre en provenance du Nord-Kivu, vivement des conditions inhumaines au Buzi

Kalehe: Plus de 282 000 personnes déplacées de guerre en provenance du Nord-Kivu, vivement des conditions inhumaines.