Breaking News

Nord-Kivu : Marche de soutien aux rebelles de M23, au moins 6 jeunes tués pour avoir refusé de marcher

En dépit des plusieurs voix qui s’élèvent pour condamner les exactions dans les zones sous son occupation, le M23 se cherche et à tout le prix pour détourner l’attention de l’opinion quant à ces actes odieux.

Pour ce faire, ce mouvement déclaré terroriste par le Gouvernement congolais a organisé une marche pour son soutien dans le territoire de Rutshuru, forçant la population à se joindre à ses éléments pour manifester dans les rues de ce coin de la RDC.

Le refus de quelques jeunes à Bunagana a conduit au décès de certains d’entre eux et quelques autres portés disparus, dit un communiqué signé par monsieur Patrick Ricky Paluku défenseur des droits humains et coordinateur provincial de la Véranda Mutsanga Nord-Kivu.

« Les premiers éléments d’information arrivés, parlent provisoirement de plus ou moins 6 jeunes de Bunagana qui ont refusé de participer à cette marche, sont déjà tués et plusieurs autres arrêtés dont le sort n’est pas connu car leur destination reste inconnue » lit-on

Par ailleurs, ce défenseur des droits humains affirme que le M23 a fait venir des rwandais tutsi sur le sol congolais pour participer à cette marche.

« Les M23-Rwanda ont fait traverser même les sujets tutsi venus du Rwanda pour participer à cette manifestation pour faire passer le message de Paul Kagame. Personne n’attaque les ressortissants rwandais qui sont sur le territoire congolais. Les tutsi dont ils font allusion sur les shifts, vivent librement pourtant les congolais savent qu’ils sont au Congo et manipulés par Paul Kagame pour participer au plan visant à endeuiller pour toujours le peuple congolais pour piller les richesses de l’est du Congo au profil des USA, France, Angleterre et Union européenne».

Pour rappel, après les massacres perpétrés à Kishishe, Bambo et dans d’autres localités du Nord-Kivu, le mouvement du 23 mars fait l’objet des plusieurs critiques sur le plan interne et externe, coïncidant avec la sanction de l’UE contre Willy NGOMA porte parole dudit mouvement

Ghislain Maduali

Partager:

Voir aussi

BENI : Un chef terroriste MTM, aux côtés de ses 4 gardes du corps Neutralisé par les FARDC

Ces Cinq Djihadistes sont tombés sur le sol Congolais la journée du vendredi 5 avril …