Breaking News

Enclavement du territoire de kalehe: la société civile alerte le gouvernement sur le vécu difficile des habitants

le territoire de Kalehe totalise plus d’un mois sans communication avec étranger suite aux pluies qui s’étaient abattues sur cette partie de la province en novembre 2022.

Le cadre de la concertation de la société civile en territoire de Kalehe a, ce mardi 20 décembre alerté sur la misère des habitants dans le territoire de kalehe dû à l’enclavement.

Delphin Birimbi président territoriale de cette structure citoyenne demande au gouvernement congolais de se soucier de cette population.

 » Nous signalons ici que depuis les fortes pluies du 17 Novembre à nos jours étant à la base de coupures totales de la RN2 Bukavu-Goma le tronçon Minova -kasheke ainsi que RN3 Bukavu-kisangani , le tronçon Miti-Hombo, la situation Socio-économique des populations et les conditions des vies des habitants sont actuellement très difficile pendant cette Période où nous approchons les festivités du fin d’année 2022 et début 2023 comme par exemple :
1) Une mesure de la farine de Manioc passe de 500dc à 1500fc,
2) Une mesure d’haricots passe de 2000fc à 4000fc,
3) Les marchandises et autres produits en Provenance de villes (Goma- Bukavu ) n’arrivent plus dans le Territoire, les agglomérations comme Nyabibwe, Bulambika, Hombo” précise-t-il.

Toutes fois, cet acteur de la société civile craint que cette situation engendre d’autres conséquences sur la population.

” Nous craignons plusieurs autres conséquences comme: L’augmentation de cas d’insécurité, les tueries et assassinats, la création et activisme des groupes armés ainsi que la non effectivité du PDL145 Territoires suite à l’absence de routes.» Craint Délphin Birimbi.

Face à cette souffrance des populations, le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de kalehe (CCTSCkalehe) demande au Directeur Général du FONER Kinshasa, de mettre à la disposition de la Direction provinciale de l’Office des routes sud-kivu, le Fonds pour lui permettre d’entamer urgemment les travaux d’ouverture du tronçon Minova -kasheke sur la RN2 et Miti-Bulambika-Hombo sur la RN3 juste pour faciliter les passages aux usagers ainsi qu’aux forces de défense et de sécurité pendant les différentes interventions, en attendant la réalisation des différentes promesses à ce qui concerne l’asphaltage de deux routes.

Bertin BYAMUNGU sk

Partager:

Voir aussi

Nord Kivu: Interdiction de port d’arme en pleine ville de GOMA, cette mesure du gouverneur saluée par maître Ashuza Nabugore Aron

Une semaine seulement après la prise de cette décision intérdissant le port d’arme en feu …