Breaking News

RDC : “ la question de la nationalité est un sujet qu’il faut manipuler avec beaucoup des précautions politiques et de dextérité juridique ”(Delly SESSANGA)

La proposition de loi dite de “ Père et de Mère ” de Noel Tshani Muadiamvita et endossée par le député national Nsingi Pululu, fait couler beaucoup d’encre et salive au sein de la classe politique et de l’opinion congolaise.

En effet, le député national Delly SESSANGA, Président du parti politique ENVOL et candidat à l’élection présidentielle de 2023 a, dans sa Tribune rendue publique le jeudi 30 mars 2023, estimé que la question liée à la nationalité en RDC, mérite d’être manipuler avec beaucoup des précautions, car c’est l’un des sujets deliquats qui existe parmi tant d’autres.

« La question de la nationalité est un des ces sujets qu’il faut manipuler avec beaucoup des précautions politiques et de dextérité juridique. Il s’agit d’une question dont il ne faut jamais oublier qu’elle fut au centre des conflits qui ont émaillé l’histoire de notre pays» a-t-il déclaré.

À en croire l’élu de Luiza , le risque qu’encoure la République Démocratique du Congo est d’être gouvernée désormais sur base du souvenir personnel des dirigeants de la majorité, de leurs caprices et fantaisies, en lieu et place de la mémoire collective et du passé de des Institutions et de leurs racines. les dirigeants de l’actuel régime de Kinshasa s’affranchissent des archives et ne regardent plus l’histoire que pour y puiser l’art de reconstituer les catastrophes du passé.

Par ailleurs, l’honorable SESSANGA a indiqué que la proposition de loi dite de “ père et de mère ” est une initiative aux apparences nationalistes, dont l’enjeu purement électoraliste est loin d’être national, car il s’agit, dit-il, « de la démarche d’un groupe privé, qui a ravalé les Institutions et n’instrumentalise plus leurs dépouilles qu’aux fins inavoués de conservation de pouvoir par la restriction de l’espace politique, alors que le menace est nationale».

Signalons tout de même que, cet acteur politique a alerté l’opinion congolaise que, la recrudescence du discours tribal, du régionalisme et du clientélisme auquel s’ajoute désormais les lois scélérates de discrimination raciale et de faciès menacent l’unité nationale et l’intégrité du territoire au même titre que les menaces extérieures, comme l’est celle du Rwanda par le M23.

En outre le Président du parti ENVOL a fait savoir que, ce genre [loi de père et de mère] d’initiative se révèle complice et alimente indirectement les revendications de ceux qui, dans le même objectif, visent à entretenir le conflit et à donner voie à la balkanisation de la RDC. Et ceux qui portent ces types d’initiatives doivent être être regardés comme ennemis du Congo, de la paix et de sa stabilité.

Il sied de signaler que la proposition de loi dite de “père et de mère”, porte à verrouiller des fonctions de souveraineté en République Démocratique du Congo, aux seuls congolais nés de père et de mère congolais.

La Rédaction

Partager:

Voir aussi

Portrait : Odette BUSHASHIRE KABETSI Femme politique et leader d’opinion engagée

Originaire de la province du Nord Kivu en République Démocratique du Congo, Odette Bushashire , …