Breaking News

L’évaluation du processus de Luanda au centre des échanges Tshisekedi-Lourenço en Angola


L’évaluation du processus de paix de Luanda a été au menu du court séjour, mercredi à Luanda, du Président de la République démocratique du Congo (RDC), dans un tête-à-tête avec son homologue angolais, a appris  l’ACP de la Présidence congolaise.

« A l’invitation de son homologue de la République d’Angola et médiateur désigné par l’Union africaine dans la crise entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a effectué une visite de quelques heures ce mercredi 12 Avril 2023 à Luanda. (…) Une occasion pour les deux Chefs d’Etat de faire une évaluation de l’application de différents points inscrits dans la feuille de route de Luanda qui enjoint le cessez-le-feu au M23 et le retrait de ce groupe terroriste des zones occupées au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC », a fait savoir la source.

La source qui indique qu’aucun communiqué n’a été lu à l’issue de cette entrevue, ajoute cependant que  « de source proche de la délégation du Chef de l’Etat à Luanda, cette rencontre s’inscrivait dans le cadre des consultations régulières entre les deux Chefs d’Etat qui ont passé en revue l’état d’avancement du processus de Luanda ».

Le Président de la République a été accueilli  à l’aéroport international du 4 février, à Luanda, par  la forte communauté congolaise de l’Angola.

« Félix Tshisekedi, qui était à Luanda pendant quelques heures, s’est entretenu avec João Lourenço, avec qui il a abordé, entre autres, des aspects du cantonnement des forces du M23, selon les accords conclus dans le cadre du processus de médiation dirigé par le Chef de l’État angolais », a lu l’ACP, le même jour, sur le site de l’Agence angolaise de presse.

La médiation angolaise du conflit dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) a abouti à un accord de cessez-le-feu dans cette région, depuis le 7 mars de cette année,  a  affirmé le média public angolais.

L’Assemblée nationale angolaise avait approuvé à l’unanimité, en mars  dernier, à la demande du Président João Lourenço,  l’envoi d’un contingent de 500 soldats des Forces armées angolaises (FAA) en RDC.

La mission angolaise doit sécuriser les zones de cantonnement des éléments du M23 et protéger les membres du mécanisme de vérification ad-hoc, pour une meilleure exécution du cessez-le-feu. Lors d’un mini-sommet sur la paix et la sécurité dans la région des Grands Lacs, tenu à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 17 février dernier, les Chefs d’État et de gouvernement africains ont mandaté l’Angola, en coordination avec l’ancien Président du Kenya, Uhuru Kenyatta, facilitateur désigné par la Commission de l’Afrique de l’Est, pour conduire le processus de paix dans la partie orientale de la RDC. 

ACP/RDC via Okactu.com

Partager:

Voir aussi

Kalehe : L’Upds cellule de Buzi à Minova en mâtiné politique après l’investiture de Jacquemain shabani Lukoo

Kalehe:En marge de l'investiture du nouveau gouvernement Congolais,l'UDPS TSHISEKEDI Cellule de Buzi en mâtiné politique ce mardi 11 juin 2024 à Minova pour célebrer la nomination de l'hon.Sénateur Me Jacquemain Shabani Lukoo Bihango au poste du Vice Premier Ministre de l'Intérieur et Sécurité. L'hon. Luka Masonga Grâce cadre de l'UDPS Tshisekedi dans le territoire de Kalehe au Sud Kivu a mobilisé les membres de sa Cellule de Base, UDPS Tshisekedi Buzi à Minova ce mardi 11 juin 2024, pour célèber en cette date d'investiture du gouvernement,la nomination de Me Jacquemain Shabani Lukoo nommé au poste de Vice Premier Ministre de l'Intérieur et sécurité. Dans leur déclaration ces membres combattants félicitent ce digne fils notable du Grand Kivu nommé à ce poste et félicitent le Chef de l'Etat d'avoir porté sa confiance en cet icône du Kivu. Ils jurent accompagner et soutenir le nouveau gouvernement investi qui s'inscrit dans la logique de la vision du Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Écoutons LUKA MASONGA GRÂCE au micro de AIME HAMULI JUSTIN //////////// Notons cette activité a connu l'adhésion de plus de cent nouveau Membres, au parti présidentiel.