Breaking News

RDC: au moins 8 personnes décapitées par les combattants ADF à Kasindi, cité frontalière avec l’Ouganda

Au moins 8 personnes dont trois femmes ont été tuées dans une nouvelle attaque attribuée aux combattants ADF dans la soirée du dimanche 11 juin dans la cité de Kasindi, frontalière avec l’Ouganda (territoire de Beni), au Nord-Kivu. Deux autres personnes sont grièvement blessées.

Selon les témoins, l’attaque a débuté à 19 heures locales. Les assaillants ont ciblé le quartier Congo ya Sika, situé au sud de la cité.

«Les rebelles ont fait sortir les victimes de leurs maisons et les ont exécutées à la machette, hache et marteau dans leurs parcelles. La plupart des victimes étaient ligotées », témoigne à ACTUALITÉ.CD un journaliste basé à Kasindi, qui s’est rendu sur le lieu du drame ce matin.

Ce bilan reste provisoire, il pourrait s’alourdir car deux personnes sont portées disparues. Tous les corps des victimes sont pour l’instant à la morgue du centre de santé de Kasindi en attendant leur inhumation.

C’est la deuxième attaque meurtrière des présumés rebelles ADF enregistrée dans cette cité cette année. Le 15 janvier, 17 civils chrétiens ont été tués et plus de 70 autres blessés dans un attentat à la bombe qui avait visé une église pentecôtiste. Cet attentat était revendiqué par le groupe État islamique.

Actualite.cd via okactu.com

Partager:

Voir aussi

Nord – Kivu : La nouvelle vision alerte sur l’insécurité grandissante mêlée au conflit coutumier en territoire de Nyiragongo

Nous ne voulons pas des astuces mauvaises après le départ du Grand père KAKOTI, certains …