Breaking News

Insécurité dans l’est de la RDC : « on a tendance à se focaliser sur le M23 et oublier les ADF, je demande au gouvernement de prendre ce problème des deux côtés » (Guy Richard Matofali)

L’insécurité grandissante dans le territoire de Beni préoccupe PALUKU MATOFALI GUY RICHARD, un acteur politique au Nord-Kivu. Lors d’une interview devant la presse tenue ce vendredi 5 janvier 2024 à Goma, a vivement dénoncé la montée en puissance des groupes armés notamment les ADF dans la région de Beni.

Selon cet acteur politique, il y a eu une série des tueries précisément dans la commune de Mangina, et maintenant les tensions entre les habitants de Mangina ce qui a occasionnées

les tensions entre les Wazalendos, et les militaires congolais sont exacerbées par l’activisme des ADF. Il estime que le gouvernement doit prendre toutes les responsabilités dans cette situation et ne pas se focaliser uniquement sur le mouvement rebelle du M23.

Alors que les ADF sévissent à Beni, les habitants sont tués et égorgés.Il en appelle donc au gouvernement pour qu’il aborde ce problème de tous les angles, sans privilégier un seul camp, et souhaite que les députés accordent à cette question la plus grande priorité.

La déclaration de Guy Richard Matofali met en lumière la nécessité pour les autorités de s’engager pleinement dans la lutte contre les groupes armés opérant dans la région de Beni.

«Avec l’activisme des groupes armés des ADF. À tout moment, il y a les tensions qui s’enflamment entre les Wazalendos et les militaires congolais. J’appelle le gouvernement à prendre toutes les responsabilités, car on a tendance à se focaliser sur le M23 et oublier les ADF. Pendant que les ADF étaient là, à Beni, les gens sont en train d’être tués, égorgés, et je demande au gouvernement de prendre ce problème des deux côtés au lieu de privilégier seulement une partie, de prendre le problème de la même manière. Aux députés de prendre cette question avec la plus grande priorité», A-t-il dit.

L’insécurité dans la région de Beni est un problème récurrent depuis plusieurs années dans la province du Nord-Kivu.

Les attaques perpétrées par les groupes armés ont causé de nombreux décès et déplacé des milliers de personnes. Les ADF, en particulier, sont considérés comme un groupe islamiste extrémiste et sont accusés de commettre des atrocités envers la population civile.

Gloire Balolage

Partager:

Voir aussi

alerte: À retenir de la Situation Sécuritaire Sur Le Tronçon Kalungu – Numbi

Un ménage a été visité dans le village de Kalungu sur avenue Mulungulirwa dans la …