Breaking News

La bénédiction des couples homosexuels : l’église catholique vers un schisme certain en Afrique

Le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (Sceam) a rejeté officiellement la bénédiction des couples homosexuels, dans les églises catholiques d’Afrique, même hors liturgie.

Dans un communiqué signé ce Jeudi 11 Janvier à Accra, au Ghana, par Fridolin Ambongo, évêque métropolitain de Kinshasa et Président du Sceam, les évêques africains motivent leur décision par le fait que la demande du Vatican soit en déphasage avec les valeurs culturelles africaines.

« Nous évêques africains, ne considérons pas comme approprié pour l’Afrique de bénir les unions homosexuelles ou les couples de même sexe parce que, dans notre contexte, cela causerait une confusion et serait en contradiction directe avec l’éthos culturel des communautés africaines », peut-on lire dans ce document.

Le mariage homosexuel est à la fois contre nature et contraire la doctrine de l’église catholique.

« L’enseignement constant de l’église décrit les actes homosexuels comme intrinsèquement désordonnés et contraires à la loi naturelle. Ces actes, considérés comme excluant le don de la vie et marquant de complémentarité affective et sexuelle véritable, ne doivent être approuvés en aucune circonstance », précise ce communiqué.

Les évêques d’Afrique estiment, par ailleurs, que la doctrine de l’église catholique sur l’union du mariage reste inchangée et dénoncent les rites et prières qui, selon eux, pourraient brouiller la définition du mariage comme union exclusive, stable et indissoluble entre un homme et une femme, ouverte à la procréation. Tous les autres enseignements disant le contraire sont considérés comme « inacceptables » par le Sceam.

Le Cardinal Ambongo appelle les communautés chrétiennes d’Afrique de ne pas se laisser “ébranler”, et rappelle que le Pape François est opposé à toute forme de colonisation culturelle au continent.

Le Vatican avait annoncé le 18 Décembre l’approbation du Pape François pour la bénédiction des couples de même sexe, une décision historique suscitant de diverses réactions au sein de l’Église catholique. Cette déclaration du Vatican a permis aux prêtres de bénir les couples considérés comme « irréguliers » aux yeux de l’Église, englobant ainsi les divorcés remariés et les personnes non mariées.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) avait fermement déclaré son opposition à toute forme de bénédiction des couples de même sexe.

Dans son message de Noël 2023, le Cardinal Fridolin Ambongo avait déjà déclaré : « l’union homosexuelle n’est pas acceptée dans notre église. Même si les personnes homosexuelles devraient être traitées avec respect, compassion et délicatesse, l’homosexualité reste toutefois un désordre moral contraire à la loi naturelle et à notre culture africaine ».

La Rédaction

Partager:

Voir aussi

Guerre à l’est : Des morts, blessés et une psychose enregistrés lors de largage de 5 bombes à Minova l’avant Midi de ce 13 mai 2024

Plus de 5 bombes tombent à Minova ce 13 mai 2024 et font 2 morts …