Breaking News
Funeral director Steven Correa wears gloves as he moves the casket of Gilberto Arreguin Camacho, 58, in preparation for burial following his death due to Covid-19 at Continental Funeral Home on New Year's Eve, December 31, 2020 in East Los Angeles, California. Gilberto Arreguin Camacho spent over three weeks in the hospital before his death, according to his son. "He had so much love in his heart for his family," his son Nestor Arreguin said. "He always had advice for you when you needed it. He was a really hard working man. He worked his whole life. Coming home late, working so hard to provide for his family. I’m going to try and follow his legacy." Arreguin worked as an automobile painter, leaving behind a legacy of children and grandchildren. Family members streamed part of the service for relatives in Mexico who were unable to travel due to pandemic restrictions. (Photo by Patrick T. FALLON / AFP)

Équateur: Une femme de 76 ans déclarée morte se réveille dans son cercueil( vidéo)

Scène extraordinaire en Equateur. Lors d’une veillée funèbre, la famille de Bella Montoya, 76 ans et déclarée morte quelques heures plus tôt, l’a soudainement entendu respirer et frapper les parois de son cercueil.

Stupeur autour d’un cercueil en Equateur, des proches qui veillaient depuis cinq heures une femme âgée déclarée morte l’ont entendue soudainement respirer, a raconté dimanche le fils de celle que les médias locaux qualifient de « ressuscitée ».

Une vidéo publiée sur Twitter montre Bella Montoya, 76 ans, à l’intérieur d’un cercueil ouvert et respirant bruyamment, entourée de deux hommes qui lui viennent en aide. Avec sa « main gauche elle frappait les parois et sa main tremblait », a déclaré son fils, Gilbert Balberan, dans une autre vidéo diffusée par les médias locaux.

« Ma maman est sous oxygène. Son cœur est stable. Le médecin lui a pincé la main et elle a réagi », a ajouté M. Balberan dans des propos rapportés par le journal El Universo. Le décès de Mme Montoya avait été constaté vendredi dans un hôpital public de la ville côtière de Babahoyo, dans le sud-ouest du pays.

Le décès de Mme Montoya avait été confirmé suite à une hospitalisation pour un accident vasculaire cérébral présumé. La victime aurait ensuite subi un arrêt cardiorespiratoire sans réaction aux manœuvres de réanimation.

Le ministère a indiqué dans un communiqué qu’un comité technique a été chargé d’analyser ce cas en profondeur pour comprendre les erreurs commises, notamment au moment de constater le décès.

« Je me remets peu à peu de ce qui s’est passé. Maintenant, tout ce que je demande, c’est que la santé de ma mère s’améliore. Je veux qu’elle soit vivante et à mes côtés », a soupiré M. Balberan.

Partager:

Voir aussi

Scandale à kalehe: accusé d’avoir violé sa mère biologique, un jeune garçon de Minova est aux arrêts au Bureau de la PNC

Scandale à kalehe: accusé d'avoir violé sa mère biologique, un jeune garçon de Minova est aux arrêts au Bureau de la PNC