Breaking News

Une étudiante privée de diplôme à cause d’une danse: « On m’a volé ce moment »

Hafsah Abdur-Rahman, 17 ans, a vécu une remise de diplôme un peu particulière, le 9 juin dernier. Après que la jeune femme est montée sur la scène, la directrice a tout simplement refusé de lui donner son diplôme. La raison? L’étudiante américaine a effectué une petite danse qui a engendré des rires dans le public.

Selon le Daily Mail, qui raconte cette histoire, il avait été demandé au public assistant à la cérémonie de la Philadelphia High School for Girls de ne pas réagir lorsque les étudiantes récupéraient le bout de papier. Ils ne pouvaient ni parler ni applaudir. Or, le public a ri au moment de voir la danse de Hafsah Abdur-Rahman. Cela n’a pas plu à la directrice qui a refusé de donner son diplôme à la jeune femme. Après quelques secondes de discussion, elle a remis le diplôme dans le panier et est passée à l’étudiante suivante.

« J’ai été très embarrassée »

« Elle m’a volé mon moment », a déclaré l’étudiante à la chaine de télévision WPVI. « Je ne le récupérerai jamais. » L’étudiante a confié avoir pleuré et avoir été très « embarrassée ».

La mère et la grand-mère de la jeune femme ont vivement dénoncé cette décision et réclament des excuses de la part de l’école. « Comment pouvez-vous punir une étudiante pour ce que le public a fait? », se sont-elles demandées.

Il apparaît que deux ou trois autres jeunes femmes ont subi le même traitement. Elles ont reçu leur diplôme une fois la cérémonie terminée.

Si l’école n’a pas réagi, le district scolaire de Philadelphie a publié un communiqué dans lequel il explique « ne pas tolérer que des diplômes soient refusés parce que les membres de la famille ont encouragé les diplômés ». Le district a présenté ses excuses et a demandé à l’école de s’assurer que cela n’arrive plus à l’avenir.

Partager:

Voir aussi

Scandale à kalehe: accusé d’avoir violé sa mère biologique, un jeune garçon de Minova est aux arrêts au Bureau de la PNC

Scandale à kalehe: accusé d'avoir violé sa mère biologique, un jeune garçon de Minova est aux arrêts au Bureau de la PNC